Ne pas désespérer

11 mars 2019

Sous aucun prétexte. La ville est belle la nuit.

Plus je m’éloigne moins je les entends.
Plus je me rapproche et plus je m’éloigne.
Tant pis
Au paradis il n’y a pas de place aux parasites.

A. Mars 2019

Vous pouvez également découvrir

Danser

Danser

"Danser, danser, danser pour ne pas sentir"  S, 18 avril 2020

D’une planète à l’autre

D’une planète à l’autre

Planètes passerellesPlanètes impassesPonts des transmissions Illustration du thème «  Transmissions » de la...

Rejoignez notre liste privée

"Le Courrier des Cabanes"

Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

Sylvie

Vous êtes inscris. A très vite