Crayons de dessin

28 novembre 2021

Marathon D’Eté 2021, suite .

Elle écrit en écoutant The Night King, de Rian Djawadi .

Des crayons pour s’accrocher, apposer des mots,
permettre là quelque part … ma vérité.
Un espace où puisse s ‘exprimer et s’inscrire quelque part par là…

Que la réalité, celle scandée, criée, puisse émerger, être regardée et se colorer.

Tenter de rendre supportable, L’insupportable

L’intégration….L’association     .

Les carnets s’accumulent d’année en année
Griffonnés, rayés, éraillés,
Les crayons s’affûtent, s’aiguisent, transforment le lien au fil du temps.

La couleur s’accumule dans la matière et jaillit selon les commandes scolaires
Le raison et le grain des feuilles s’abîment et s’habillent de quelques grammes de réalité
qu’immanquablement peu d’êtres humains pouront entendre…comprendre… soutenir de leur regard

Les crayons comme pour gommer, façonner un autre monde, créer mes chimères.
Là où le poids de la gravité disparait et où la matière se désintègre ,
Les mots se dispersent, s’évaporent dans le silence et l’espace
Le sublime, le précieux
Le luxe et le calme…

Ces Crayons te rencontrent, effleurnte tes yeux
Rencontrent ton cerveau et ….
Ainsi tu me permets …. de vivre

Ici

Maintenant

L. Merci  S.

Vous pouvez également découvrir

Un an de sa vie

Un an de sa vie

" Un an de sa vie " Toujours au petit matin, Elle vient s'asseoir, elle a choisit sa place dans l'atelier : à la table...

Sarcophage

Elle dit : "Dans le sarcophage, quelque part, la petite I. est morte." De ce que nous voyons, elle s'apprête à faire...

Rejoignez notre liste privée

"Le Courrier des Cabanes"

Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

Sylvie

Vous êtes inscris. A très vite