Sylvie Pierrel

Il s’agit de réactualiser le récit ci-dessous démarré en janvier 2017, pour la mise en ligne de ce site.

Depuis cette date, le temps a passé bien sûr mais la vie a continué à m’enseigner ce que je pressentais déjà de la nécessité de remettre – ou garder – l’ouvrage sur le métier. J’imagine bien que ce n’est pas fini et que je répèterai cela dans quelques années, sous une autre forme.

Ainsi, je poursuis mon propre travail de clarification, de précision pour continuer à mettre du sens, transmettre et partager.

Aujourd’hui, je peux me présenter sous tous les noms qui jalonnent ma vie,

Sylvie Astainhart, Pierrel, née Dronde, Veuve Souperbat, montrer une photo de mes deux premiers enfants, Loïc et Maëla, morts en mai 1996, qui éclaire la phrase énigmatique « Puis… une étape de vie qui nécessite d’engager mon énergie à vivre. J’ai 30 ans. ».

Pudiquement, juste pour éclairer ici et enlever les zones d’ombre qui restaient persistantes. Le reste trouvera sa place ailleurs, sous d’autres formes, peut-être dans ces ouvrages que je me plais à accompagner pour autrui.

Je peux parler aussi de mes trois enfants suivantes et du quatrième qui nous amène à une Famille de Six et de ceux adoptés, de coeur.

Je témoigne ainsi de quelques fondements dans l’exercice de mon métier actuel dont le lent et sûr travail d’accompagnement des traumatismes, l’expérience de la patiente reconstruction, celle qui mène du désir légitime de ne plus souffrir à la décision de s’engager pour et dans sa vie, la création et la transformation, quand le réel est indicible, l’attachement à la bonne santé des familles et des couples, l’invitation à chercher soutien et étayage dans le sens parfois confus et douloureux de notre existence et de nos aspirations de vie… le soin au développement individuel et collectif, parce que l’un est porteur de l’autre et inversement…

Passée au statut de Astainharteko Etxekanderia (maîtresse de maison de chez Astainhart) à la mort de notre mère en avril 2021, je continue à faire vivre à ma mesure la maison Astainhartia, construite en 1765 et marquée par le passage des générations, dont mes parents.

Là-bas, on m’appelle Sylvie Astainhart et aujourd’hui, je l’associe à l’Atelier des Cabanes.

Sylvie Pierrel, le 17 janvier 2022

Objectifs 2022…

Transmission, générations, lieu, territoire et culture s’ajoutent à nos travaux d’observation et d’étude…

Identité individuelle & identité collective : Une approche sociale

Un bout de récit démarré en juillet 2017

« Me présenter me ramène à mes origines souletines, et en particulier à mes racines dans la maison de Sainte Engrâce : Astainhartia… Dans son dos, l’Espagne et les grands pâturages d’été, en face le village et plus loin… la France.

Lieu de passage et d’accueil, maison ouverte à celui qui marche sur les sentiers, pour une raison ou une autre et s’arrête.

Juste en face, sur l’autre versant et tout près à vol d’oiseau, l’école.

Les systèmes ingénieux qui m’auraient permis de remonter les murailles de pentes pour rentrer à la maison ont régulièrement occupé mon imagination … Je la rejoindrai à 6 ans pour y apprendre une deuxième langue, le français, à propos de quoi l’instituteur de l’époque notera « mon goût et ma facilité pour les langues étrangères ». Ma mère rêvait d’être institutrice … Mon père aurait voulu être ministre ou président … Le statut de dernière enfant d’une fratrie de cinq filles, et mon goût pour l’étude m’accorderont le soutien de chacun d’eux pour un parcours littéraire en lettres modernes .

Je pratiquerai l’enseignement pendant plus de vingt ans tout en agrémentant ma vie de professeur de français par la conduite d’Ateliers de Pratique Artistique Théâtrale presque sur la même durée, en lien avec comédiens, musiciens, plasticiens pour des spectacles dont l’un des résultats était de changer le regard des parents et des enseignants sur leurs enfants et leurs élèves peinant régulièrement sur l’apprentissage classique. Etonnement, fierté, plaisir pour les uns et les autres.

J’ai ainsi appris les forces en présence, la notion de groupe, d’individu, d’objectif commun, de spectacle, découvert syndicats et luttes répétées, les guerres intestines …

Mes dernières études mettront d’autres mots et d’autres outils sur ces réalités à travers des prismes tels que psychologie, systémie, théorie des organisations…

Puis… une étape de vie qui nécessite d’engager mon énergie à vivre. J’ai 30 ans.

Un long travail de thérapie ensuite, de reconstruction qui finit par atteindre ma vie professionnelle.

Non pas que l’enseignement en lui-même m’ait pesé, c’est un beau métier dans lequel je me suis sentie libre et active, la plupart du temps porteuse de projet pédagogiques innovants avec d’autres passionnés. Cependant, les limites des accompagnements d’adolescents et de leurs familles, évidents à construire à mes yeux et impossible à concrétiser de façon efficace dans les cadres qui étaient les nôtres ainsi que mon appétit d’action, d’efficacité et de sens ne font pas bon ménage.

Je décide de me préparer à partir … Reste la question de l’orientation … Jeune, je rêvais de suivre les traces de Molière, avec ma troupe, une calèche et des chevaux … Décidément un métier trop précaire, j’ai besoin de sécurité.

J’ai des compétences certaines en psychologie, pédagogie, ainsi qu’en éducation.

Trois ans d’Analyse Transactionnelle me permettent de vérifier ma bonne intégration des concepts et leurs champs d’application… Juin 2008, je quitte l’Education, prends une retraite anticipée, pour « me donner du pouvoir d’action dans l’accompagnement des humains qui le souhaitent. »

Suivent 9 ans de formation à la Psychologie Systémique et Intégrative dans une école de pensée à la structuration de laquelle je collabore : Ecole PSI, Ecole de pensée, école de Formation.

En 2018, sous la convergence de plusieurs forces, je finis par dévoiler la concrétisation de mon parcours à travers le site sylviepierrel.com et l’atelier des Cabanes, « un lieu à la fois concret et symbolique, que je propose et affine comme un espace de résolution, de changement et de développement personnel, professionnel et social. »

Parcours

FORMATION

1990
Maîtrise de Lettres Modernes

1990
CAPES de Lettres Modernes

de 2006 à 2008
Formation en Analyse Transactionnelle (dont 101)
(254 h)

A partir de 2006
Formation continue à l’école PSI®

  • Praticienne (3500 h)
  • Supervision (350 h)
  • Didactique (800 h)
  • Psychopathologie (250 h)
  • Systémie (100 h)
  • Corps et Emotions (154 h)
  • 2012 : Formation Théorie Organisationnelle de Berne Niveau 1 et 2 (30 h)

2018 à aujourd’hui
Suivi en supervision de l’évolution professionnelle et personnelle par Jacques Moreau

Lyon 2018 et Sète 2021
Participation à deux Congrès d’AT

Parcours thérapeutique personnel

De 1996 à aujourd’hui
Thérapie individuelle (560 h)

De 1996 à 2008
Thérapie en groupe (1 210 h)

de 1996 à à 2017
Marathon Thérapeutique (150 h)

Aujourd’hui, je me considère en réflexion et suivi thérapeutique permanents ! Indispensable lorsqu’on travaille de façon engagée au plus près de l’humanité.

Et j’entraîne ma famille là-dedans :

Echanges familiaux : X heures, dès que c’est utile.
Encore en cours ! Et je l’espère pour de longues années.

2020-2021
Un passage en thérapie familiale, à l’occasion d’une restructuration familiale importante.

 

DOMAINES DE COMPETENCES

Recherche et développement

Conception de modules de formations et de parcours pédagogiques adaptés et créatifs

Responsabilité et conduite des équipes

Experte dans les domaines suivants

  • Psychologie systémique et intégrative
  • Conduite de groupes (de thérapie et/ou de formation, théâtre )
  • Conduite d’interventions et d’accompagnements systémiques
  • Analyse de la pratique professionnelle
  • Supervision
  • Traitement des phénomènes de violence
  • Personnalités difficiles
  • Travaux familiaux
  • Enseignement et transmission

ECRITS

  • Nombreux écrits et contributions en interne
  • Mémoire de fin d’étude Dix ans d’expérience – Récit
    Janvier 2019
  • Je ne peux rien faire alors j’écris.
    Avril Mai 2021
  • Conduite de l’Ouvrage collectif
    L‘Atelier des Cabanes Tome I.
    Edition en Juin 2022
  • Deuxième mémoire en cours.
    L’Atelier des Cabanes Tome II.

    PARCOURS PROFESSIONNEL

    2022
    Affirmation de l’identité de la structure
    L’atelier des Cabanes
    Une approche du développement
    Sociale, artistique et thérapeutique

    2020 à 2022
    Création et Mise en scène du spectacle : Troupes Ephémères – 2

    2018 à 2019
    Création et Mise en scène du spectacle : Troupes Ephémères – 1

    2018 à 2021
    Transition et réajustements 
Sylvie Pierrel – l’Atelier des Cabanes, un système complexe

    2018
    Sylvie Pierrel – l’Atelier des Cabanes & Systemecomplexe.com

    • Accompagnement thérapeutique individuel & groupe
    • Interventions thérapeutiques et cliniques, auprès d’individus ou de systèmes privés ou professionnels
Couples, Familles, Entreprises familiales ou de couples
    • Création artistique thérapeutique ou formative
    • Formation par la pratique à la relation d’aide, l’accompagnement thérapeutique ainsi qu’aux relations de groupe et d’autorité
    • Résidences de formation
    • Missions de conseil, accompagnement et suivi de projets personnels professionnels
    • Analyse de la pratique professionnelle individuelle et d’équipe

    2017
    Création de l’Atelier des Cabanes & SystemeComplexe.com

    2007 à 2016
    Exercice de la Psychothérapie

    • En libéral
    • Praticienne PSI® et exercice en collaboration et co-animation
    • Membre et co-responsable des APP® Bordeaux ( Ateliers de psychologie et de Psychothérapie )

    Développement au sein du réseau des APP®

    • Créatrice du Pôle APP® Sud Charente
    • Co-responsable du Développement du réseau national des APP®
    • Contribution à la création des APP® du Libournais

    Responsabilités dans l’Ecole PSI®

    • Co-Responsable du Développement et de la structuration
    • Membre de l’Equipe Pédagogique
    • Didacticienne et superviseur depuis 2010
    • Responsable de l’organisation des Rencontres d’Université d’Eté à compter de 2014
    • Responsable du Cursus d’Art Thérapie de l’école PSI® – 2016

    1997 à 2007
    Professeur de Lettres Modernes au Collège Jean Moulin, 16-Barbezieux, Charente
    Enseignement

    • Initiatrice et Co-créatrice d’un projet pédagogique innovant ( issu et réadapté du travail réalisé au Collège du Parc ) comportant
    • un travail en équipes pluridisciplinaires
    • une recherche en approches pédagogiques
    • une évaluation du projet et de ses résultats
    • une approche systémique et contractualisée du parcours adolescent, en lien avec parents, enseignants et vie scolaire
    • l’accompagnement des équipes

    Responsable et metteur en scène d’Atelier de Pratique Artistique Théâtrale 

    • Collaboration avec le Théâtre du Loup Blanc (16, Angoulême)
    • Spécialisation dans des spectacles incluant mime
      ( P. Baudoin ), chants et musique ( D. Pierrel )
    • Réalisation de cinq spectacles avec des collégiens « comédiens-chanteurs-musiciens »

      De 1991 à 2009
      Responsable et metteur en scène d’Atelier de Pratique Artistique Théâtrale

      • Collaboration avec plasticiens, musiciens et décorateurs
      • Collaboration avec l’Atelier de L’Exil ( 39-Lons Le Saunier) puis le Théâtre du Loup Blanc (16, Angoulême)
      • Spécialisation dans des spectacles incluant mime ( P. Baudoin ), chants et musique ( D. Pierrel )
      • Réalisation de dix spectacles avec des collégiens « comédiens-chanteurs-musiciens »

      De 2009 à 2012
      Metteur en scène au Théâtre de l’Orme, 16-Barbezieux pour deux spectacles : Y’en aura d’autres et Le Sixième Jour

      Rejoignez notre liste privée

      "Le Courrier des Cabanes"

      Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
      A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

      Sylvie

      Vous êtes inscris. A très vite