Instant de grâce

21 décembre 2021

C’est le cinq avril 2021.
Ma mère, Ama pour ses enfants, Axama pour les petits enfants et Maddia Astainhart pour tous les autres, se trouve pour la dernière fois devant la porte de sa maison,
Il était question de ne pas se mettre en retard, la messe étant à un horaire précis et les convenances dictant de ne pas être en retard. Or, lorsque je finis mes dernières phrases pour elle, il reste dix minutes !
La vie soudain reprend autour d’elle, les groupes se reforment. Le temps est magnifique. Il fait bon.

Sylvie Astainhart – Dronde – Pierrel

Axama, devant la maison Astainhartia
Dans l’axe, l’église de Sainte Engrâce et son cimetière.
Des fleurs choisies avec soin pour lui rendre hommage.
Sylvie, décembre 2021

Vous pouvez également découvrir

Sarcophage

Elle dit : "Dans le sarcophage, quelque part, la petite I. est morte." De ce que nous voyons, elle s'apprête à faire...

Rejoignez notre liste privée

"Le Courrier des Cabanes"

Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

Sylvie

Vous êtes inscris. A très vite