Ca va, je gère

28 juin 2021

Ça va je gère
Je m’en sors
Ça va aller
Je ne suis pas à plaindre
Ça va passer
Ça ira mieux
Je vais y arriver seul
Jusqu’ici j’ai réussi à m’en sortir

Demander de l’aide ? Je laisse la place à ceux qui en ont le besoin urgent. Je ne suis pas en urgence. Je préfère garder mon appel à l’aide pour les occasions lointaines, et les moments où je ne pourrais plus gérer

Je ne veux pas déranger pour si peu puisque

Je gère
J’y arrive
Cela passe

La gorge se serre à nouveau.
J’ai de  grandes aspirations d’accomplissement, de servir à quelque chose à plus que moi même, à aider à ce que ce monde soit plus doux. Contribuer.
Je trouve tout de même de la couleur dans les petites choses, qui sont si ordinaires. Jouer avec ma fille, jardiner, retourner la terre, désherber, bricoler. Assembler des bambous.

Le resserrement se propage à la poitrine.
Ça va je gère
Je ne veux pas te déranger

La meilleure chose à faire est de te laisser tranquille, ne pas te déranger. Je t’arrange en te laissant du temps pour toi ce dont, j’en suis sûr, tu dois avoir besoin ; je ne vais pas t’encombrer. Voilà ce que je peux faire pour prendre soin de toi.

Cette gorge finira par se desserrer.

T. 2020, temps de confinement à l’intérieur de soi

Vous pouvez également découvrir

Journée aux Cabanes – Récit

Journée aux Cabanes – Récit

Récit d'une maman qui s'est engagée dans le stage " L'objet de mon histoire" sur la proposition de sa fille . "Elles...

Je t’imagine rigolote …

Je t’imagine rigolote …

En vrai, je ne te connais pasJe ne t’ai jamais rencontréeDans la famille, on ne parle pas de toiPourtant, une partie...

Rejoignez notre liste privée

"Le Courrier des Cabanes"

Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

Sylvie

Vous êtes inscris. A très vite