Je les veux toutes et aucune à la fois

23 décembre 2021

Contribution à la réflexion sur les réseaux sociaux .
Ecrit en Décembre 2021, à ma demande.
Merci de la contribution !
Sylvie

Illustration

Voilà ta demande pour le texte du site, je tente, je me lance.

« Dans les mailles du filet, mais qui est le poisson?
Je les veux toutes et aucune à la fois.
Après plusieurs années à me demander si je pourrai réellement finir ma vie avec la même femme, je crée la rupture et me retrouve seul !
Alors assez vite, la peur du vide, et l’époque traversée se rappelle à moi ! L’âge des réseaux, de la rencontre virtuelle et de l’instantanéité.
Bien sûr, et toujours comme cette époque le rappelle, tu payes !!! Tu payes tout… y être, lire les messages, être plus visible, entamer la discussion, superliker, revenir en arrière, booster… tu payes vraiment tout…
Si tu passes ce pas là, (éthiquement sensible) tu as accès … Et là tu crois rentrer directement la tête la première dans la boîte de ce cher Pandore…
“Grincement”
En faite non pas encore, d’abord tu dois plaire !!!
Alors tu décris à ton avantage qui tu es, tu cherches au fond de ta galerie les meilleures photos de toi quitte à ce qu’elle ait plusieurs mois voire années de retard…
Et tu te lances…. Au début tu rougis tous seul derrière ton écran, mais dire qu’il y en a tellement, autant, si différentes les unes que les autres…. Pfiouuu quelle magie!
Un coup à droite, deux coup à gauche et une fois en haut (et oui tu as payé tu as le droit au haut!!!)
Tu te renseignes aussi, comment ça fonctionne? Il a des heures préférentielles ? Combien en aimer par jour? Et si je suis pas là deux jours?
C’est fou le nombre de tutos sur le sujet, on te vend même des formations pour multiplier tes chances !!!! Bon faut pas pousser!
Désillusion… en fait, ça marche pas tant que ça!
Ah premier contact, quelques messages…. Puis plus rien !
Deuxième idem
Puis finalement après avoir dit ce que tu voulais de toi et avoir tenté, pendant parfois plusieurs heures, de faire rire, de flatter, de questionner, de rester toi, arrive la possibilité d’une première rencontre!
Oui c’est chronophage, immensément chronophage, mais bon vous vous souvenez du vide, pendant ce temps là il est comblé.
Désillusion 2 … trop compliqué de trouver un créneau !!!
Alors tu recommences.
Là arrive un nouveau problème, qui sera récurent dans toutes les prochaines étapes : À qui j’ai dit quoi ? Et qui m’a dit quoi !
Parce que pour multiplier tes chances ce n’est pas une par une, mais toutes en même temps, enfin virtuellement je précise.
Finalement elle arrive! La première rencontre, pas avec celle de départ mais avec celle qui en a eu envie !

Date! – à prononcer dans la langue de Shakespear

Tu te jauges, tu te regardes, tu joues, tu cherches dans les mots, les yeux, les traits de l’autre ce qu’elle pense dedans.Puis finalement rien, enfin rien de ce pourquoi très clairement ces rencontres sont le but!!! Je ne vous fais pas de dessin.
Et en fait Si!!!
Revirement de situation total !!!
Ça commence juste avant de se quitter et le moment est là.
C’est doux, assez cash dans les demandes, assez simple en fait !!!
Finalement très agréablement simple… et puis voilà, tu te quittes, sans savoir pour combien de temps,demain, un jour, jamais….
Parfois jamais, souvent quelques jours, de mon expérience.
Et puis tu recommences ou tu continues ….
Deuxième, troisième, quatrième…. Quinzième discussion
Deuxième, troisième…. Rencontre
Alors tu confonds, tu te rattrapes, tu compares, tu essaies de te souvenir les préférences de chacune, parfois tu te trompes ( et ça peut être embarrassant) souvent et quasi tout le temps c’est assez simple finalement… mais pas que!
Une le lundi soir, l’autre le jeudi, puis une troisième le dimanche… puis tu organises un peu ton temps autour.
Parfois peur de ne pas être dispo, parfois peur d’être insuffisant, parfois juste KO…
Et la vie avance comme ca!!!
Ah oui j’oubliais… tu fais des bornes….beaucoup de bornes…. Trop de bornes… tu deviens Représentant ou expert en routes nationales assez vite!!! Dans des lieux dont l’existence n’était pas soupçonnée, pas très animés les dimanche soir.
Et puis tu t’attaches un peu!

Et alors là, c’est qui le poisson ? »

Vous pouvez également découvrir

Journée aux Cabanes – Récit

Journée aux Cabanes – Récit

Récit d'une maman qui s'est engagée dans le stage " L'objet de mon histoire" sur la proposition de sa fille . "Elles...

Je t’imagine rigolote …

Je t’imagine rigolote …

En vrai, je ne te connais pasJe ne t’ai jamais rencontréeDans la famille, on ne parle pas de toiPourtant, une partie...

Rejoignez notre liste privée

"Le Courrier des Cabanes"

Ainsi, je vous écrirai de temps en temps de nos nouvelles.
A des moments importants, où chacun pourra se sentir concerné par l’activité ici.

Sylvie

Vous êtes inscris. A très vite